Gustave de Staël est né en 1954, à Paris.

Après deux ans d’école d’architecture, il se met à peindre et graver, jusqu’à réaliser des livres de bibliophilie. Il prend ensuite la direction de l’Association pour la Promotion des Arts à l’Hôtel de Ville de Paris pendant quatorze ans, où il organise expositions et concerts. En 2005, il prend la direction des Instituts français du nord du Maroc sous l’égide du Ministère des Affaires Étrangères. À la fin de sa mission, il décide de partager son temps entre Paris et Tanger et de se consacrer à la peinture, qu’il travaille en alternance sous forme de monotypes ou d’aquarelles sur le motif.

Ses dernières oeuvres sont des dessins en noir et blanc, à la plume, qui permettent une expression plus épurée. 

 

Il a exposé principalement en France, au Maroc et aux États-Unis. Ses oeuvres sont dans des collections privées françaises, belges, norvégiennes, tunisiennes, jordaniennes, américaines et marocaines.