Jacques Muron Français, 1950

Jacques Muron

Né en 1950 à Toulouse, vit et travaille à Mane (Haute-Garonne).

--

 

 

Né le 6 mai 1950 à Toulouse, Jacques Muron a étudié le dessin et la gravure à l'École des Beaux-Arts de Toulouse de 1968 à 1973.

Il y a suivi l’enseignement de René Izaure (dessin) et de Louis Louvrier (gravure).

 

En 1982, il reçoit le Grand prix de portrait Paul-Louis Weiller de l'Académie des Beaux-Arts (Paris).

Lauréat de l’Académie de France (ancien Prix de Rome), il part en résidence à la Villa Médicis (Rome, Italie) de 1983 à 1985. Il y rencontre l'auteur François Bon, également pensionnaire, qui écrit un texte inspiré d'une des ses gravures, Le Solitaire.

 

Jacques Muron est l'auteur de nombreux dessins et gravures réalisées au burin dont il assure lui-même l'impression. Son trait est fin, léger, minutieux et il accorde une importance particulière au vide pour ne retenir que l'essentiel du sujet s'approchant parfois de l'abstraction. Il aborde essentiellement les thèmes de l'architecture rurale (granges, toitures, claustras...), du paysage de montagne et des outils du graveur.

Il réalise des dessins préparatoires avant d'entreprendre un long travail au burin sur la plaque de métal. Jacques Muron est l’un des rares artistes à maîtriser à ce point la technique du burin.

 

En 2008, il s’est vu décerner le prix Nahed Ojjeh de l'Académie des Beaux-arts pour l'ensemble de son œuvre gravé.

 

Membre de l'association toulousaine Estampadura, Jacques Muron est depuis 2013 Président d’honneur de la Triennale européenne de l’Estampe contemporaine.

Il est installé au pied des Pyrénées, à Mane, en Haute-Garonne.