Astrid de La Forest, artiste française née en 1962, pratique principalement la gravure mais également la peinture.

 

Après ses études à l'ESAG Penninghen, elle collabore sur les décors de théâtre auprès de R. Peduzzi et comme portraitiste d'assises pour Antenne 2 (Ex chaîne France 2). Elle s'est ensuite totalement consacrée à la peinture d'abord puis à la gravure à partir de 1995. Elle a été formée dans les ateliers Lacourière-Frélaud, René Tazé, et Raymond Meyer à Pully en Suisse.

Astrid enseigne aujourd’hui l’art plastique à l’ÉNSA Paris-Belleville.

 

Elle favorise les sujets pris sur le motif - paysages, montagnes, champs, arbres - et les sujets animaliers, ce qui l’a amenée à effectuer plusieurs résidences d’artistes au Maroc, en Tasmanie et récemment en Irlande. Ses techniques de prédilection sont la gravure au carborundum et le monotype.

 

Membre de l’Institut de France depuis juin 2016, Astrid de La Forest est la première femme élue à l’Académie des Beaux-Arts en section Gravure, au fauteuil de Louis-René Berge.

À l'occasion de sa cérémonie d'installation à l'Académie des Beaux-Arts et de la parution de son catalogue raisonnée, la Galerie Documents 15 lui consacre une grande exposition rétrospective de son travail d'estampes en juin-juillet 2018.